A la uneEnergie

Algérie-Iran: Coopération dans le secteur des énergies renouvelables

Le ministre de la Transition énergétique et des énergies renouvelables, Ziane Benattou a reçu, mardi, au siège de son département, l’ambassadeur de la République islamique d’Iran, Hossein Mashalchizadeh, avec lequel il a abordé les possibilités de développer des programmes et des projets énergétiques communs.

Selon un communiqué du ministère de la Transition énergitique, cette audience a été une opportunité pour les deux parties d’échanger sur la qualité de la relation bilatérale entre l’Algérie et l’Iran et de mettre l’accent sur les possibilités de développer des programmes et des projets énergétiques communs.

Le ministre algérien a exposé « la stratégie de l’Algérie dans le domaine des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, citant à ce titre les projets les plus importants inscrits dans la feuille de route du secteur », a précisé la même source.

Le ministre a, également, indiqué « l’importance accordée à la formation qualifiante et, particulièrement, au contrôle de qualité des composants rentrant dans la production des énergies renouvelables ».

A cet effet, l’accompagnement de la partie Iranienne a été sollicité pour la mise en place de laboratoires dédiés, a ajouté le communiqué.

De son coté, l’ambassadeur iranien a exprimé la volonté de son pays à appuyer l’Algérie pour la réussite de son ambitieux programme de transition énergétique, à travers des projets concrets de coopération.

A ce propos, l’ambassadeur iranien a évoqué comme première étape la construction d’une unité de production de panneaux solaire aux standards internationaux, le développement de centrales hybrides mobiles pour les zones isolées et le partage d’expérience iranienne dans le domaine de la conversion des moteurs thermiques en moteurs électriques (retrofit), souligne même source.

L’A.E

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer