A la uneEntreprises

Transport aérien : Les dirigeants d’Air Algérie présentent un « Plan de développement 2021-2025 » de la compagnie

« Dans la continuité des rencontres que le Ministre des Transports, Issa Bakay, a entamées avec la Direction Générale d’Air Algérie dans le but d’étudier sa situation et de préparer un plan de restructuration et de réforme de sa gestion, le Ministre a présidé une réunion ce mercredi Le 15 février 2021, en présence des cadres du Ministère, le Directeur Général par intérim, son conseiller aux affaires financières et le directeur La Direction du Commerce, le Directeur de la Gestion des Recettes, le Directeur des Finances et de la Comptabilité, chargé des études et analyses. », indique ce jeudi un communiqué du Ministère des Transports.

Lors de cette réunion, le directeur général par intérim de la compagnie a donné un aperçu de « la vision future du développement d’Air Algérie et de la préparation à la pandémie post-Covid-19, en tenant compte des changements importants de l’activité du transport aérien aux niveaux local, régional et international », précise le communiqué. Dans ce contexte, il a résumé un ensemble de mesures à prendre pour réserver une place de choix à l’entreprise, notamment dans l’espace africain, qui connaît un développement remarquable dans tous les domaines.

De leur côté, les dirigeants et cadres de l’entreprise ont présenté les grands axes du plan de développement 2021-2025 que l’entreprise entend entreprendre, qui est le fruit d’ «  une étude approfondie de ses forces et faiblesses, une analyse de la réalité du transport aérien mondial transports, un aperçu du statut des entreprises concurrentes, de leur structure, de leurs modes d’organisation et de travail, et des grandes transformations qu’elles connaissent. » dit-on.

Ce plan comprenait notamment «  le renforcement de la position de la compagnie sur le marché algérien et le développement des lignes intérieures, le renouvellement de la flotte d’Air Algérie et son augmentation progressive pour permettre l’entrée sur le marché africain en pleine croissance, la révision des textes légaux et réglementaires régissant l’activité du transport aérien , la restructurant en créant des succursales spécialisées dans les activités secondaires. A cet égard, la société de maintenance devrait être créée avant le 31 décembre 2021 et la société de services au sol d’ici 2022, œuvré pour rejoindre certains blocs professionnels, revaloriser la destination algérienne en coopération avec les organismes et institutions concernés, ainsi que l’introduction de la technologie et de la numérisation dans tous les services dirigés Pour que les clients puissent la mettre à niveau et la rendre plus attrayante. », précise l’exposé des cadres dirigeants d’Air Algérie.

Révision de la politique tarifaire

La politique tarifaire adoptée par Air Algérie a également été présentée, « où le soin particulier que reçoit la méthode de calcul des prix des billets de voyage sur les compagnies aériennes internationales et nationales et les évolutions de ce processus complexe en introduisant des technologies de gestion des revenus « Revenu Management » qui permet déterminer un réseau tarifaire précis et automatiser les opérations de réservation à la lumière des données et des variables en temps réel qui sont régies par la concurrence féroce de la compagnie aérienne concurrente. » souligne-t-on.

Lors de son intervention, « le ministre a valorisé les efforts déployés pour améliorer la situation de l’entreprise et préserver ses acquis malgré les circonstances difficiles qui l’entourent et imposées par la pandémie de Corona, et a d’autre part souligné la nécessité d’élaborer des plans de développement intérimaires qui incluent le court , à moyen et long terme avec une vision et des objectifs clairs et dans des délais précis. Et sur la dépendance obligatoire d’Air Algérie sur ses propres capacités et l’exploitation de toutes les opportunités internes disponibles pour mettre en œuvre ses plans de développement, » indique le communiqué du Ministère, qui ajoute que le ministre des Transports «  a rappelé les instructions du Président de la République et les directives du Premier ministre concernant la restructuration et l’évaluation de cette entreprise vitale, la révision de son mode de gestion et l’amélioration de ses services et ordonnant sa mise en œuvre en temps opportun, comme indiqué Il a souligné que l’ouverture du transport aérien à l’investissement privé est une priorité du ministère, qui appuiera le plan de destination algérien pour le tourisme et la relance économique, appelant Air Algérie à étudier la possibilité de réduire les prix sur les lignes intérieures pour stimuler la circulation des Algériens par voie aérienne vers différentes régions du pays, notamment vers le grand sud. »

Enfin, le Ministre a ordonné aux dirigeants d’Air Algérie de prendre toutes les mesures nécessaires pour concrétiser ces démarches et de lui communiquer périodiquement les progrès réalisés dans ce domaine.

R.S.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer