A la uneActualité

Président de la République: l’Algérie connaît une profonde mutation à tous les niveaux

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a affirmé, ce samedi, que l’Algérie connaissait une profonde mutation à tous les niveaux et avançait à pas sûrs vers l’édification d’une économie forte et diversifiée après les réformes globales ayant permis d’asseoir un nouveau système garantissant la liberté d’initiative, favorisant l’investissement et consacrant les principes de transparence et d’égalité entre les opérateurs économiques.

Dans une allocution lue en son nom par le Premier ministre, M. Nadir Larbaoui, à l’occasion de la célébration du double anniversaire de la création de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) et de la nationalisation des hydrocarbures, dans la wilaya de Timimoun, le président de la République a précisé que l’Algérie « connaît une profonde mutation à tous les niveaux et avance à pas sûrs vers l’édification d’une économie forte et diversifiée après les réformes globales ayant permis d’asseoir un nouveau système garantissant la liberté d’initiative, réunissant les meilleures conditions d’investissement et consacrant les principes de transparence et d’égalité entre les opérateurs économiques ».

Le président de la République a rappelé que la création de l’UGTA, le 24 février 1956, « a été une étape cruciale dans l’histoire de la lutte du peuple algérien et de son ralliement aux objectifs de la Glorieuse guerre de libération pour le recouvrement de sa liberté ».

« Le militantisme et les sacrifices des travailleurs algériens demeureront à travers les générations successives comme une source d’inspiration et un exemple de la contribution de l’école syndicale à la formation du Mouvement national et de son rôle décisif dans le processus d’édification et de promotion et de développement de la production nationale », a souligné le président de la République.

Sur un autre registre, le président de la République a affirmé: « Nous comptons sur la tenue du 7e Sommet du GECF à Alger pour le développement d’une exploitation optimale de cette ressource ».

Et de souligner que l’Algérie « s’est engagée à accompagner le processus de transition énergétique réussi et à se positionner en tant qu’acteur clé dans la production de l’électricité, l’intensification du reboisement et la biodiversité ».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer