A la uneEnergie

La consommation nationale de produits pétroliers a dépassé 18 millions de tonnes en 2023

La consommation nationale de produits pétroliers a atteint 18,1 millions de tonnes en 2023 contre 17,3 millions de tonnes consommés en 2022, soit une augmentation de 3,5% sous l’effet de la dynamique économique que connaît le pays, selon les chiffres avancés par le président de l’Autorité de régulation des hydrocarbures (ARH), Rachid Nadil.

Dans une déclaration à l’agence APS, Rachid Nadil a précisé que « cette croissance de la consommation devrait se poursuivre dans les années à venir », assurant que « les capacités de production nationales sont capables de satisfaire cette demande, d’autant plus que l’Algérie a réalisé une autosuffisance en produits pétroliers ces quatre dernières années, grâce aux efforts des hautes autorités, notamment à travers la réhabilitation des raffineries et l’augmentation de la capacité de production de ces produits ».

En 2023, la consommation de gasoil a atteint 10,1 millions de tonnes contre 9,73 millions de tonnes en 2022 (+4%). Une consommation « appelée à augmenter sous l’effet de la croissance économique que connaît l’Algérie », selon le responsable, qui a relevé que « la capacité de production de ce produit, estimée actuellement à 9,9 millions de tonnes, devrait atteindre 10,3 millions de tonnes ».

La consommation d’essence a, quant à elle, reculé de 0,6%, passant de 3,34 millions de tonnes en 2022 à 3,32 millions de tonnes en 2023, notamment en raison de l’augmentation de la consommation de GPL carburant de 1,55 million de tonnes en 2022 à 1,73 million de tonnes en 2023 (+12%).

Une augmentation que Rachid Nadil explique par les efforts consentis par différents acteurs, plusieurs années durant, en vue de promouvoir ce produit respectueux de l’environnement proposé au consommateur à seulement 9 dinars/litre.

La consommation de kérosène a atteint 630.000 tonnes en 2023, contre 470.000 tonnes en 2022 (+34%), tandis que la consommation de carburants marins a atteint 330.000 tonnes en 2023 contre 220.000 tonnes en 2022 (+50%).

La consommation de butane a baissé de 6%, passant de 1,21 million de tonnes en 2022 à 1,13 million de tonnes en 2023, tandis que la consommation de propane a augmenté de 1%, atteignant 130.000 tonnes contre 120.000 tonnes en 2022.

La consommation de bitume a, par contre, reculé de 20%, passant de 620.000 tonnes en 2022 à 500.000 tonnes en 2023.

 Concernant les investissements dans la distribution des produits pétroliers, le responsable a fait savoir que l’ARH avait traité 176 demandes d’autorisations (définitives et temporaires) en 2023 pour le lancement d’activités de stockage et de distribution de produits pétroliers et la création d’unités de fabrication et de stockage de lubrifiants et de régénération des huiles.

Et de préciser que 112 autorisations avaient été accordées pour la création de stations-service, 6 autorisations pour le stockage de produits pétroliers et 2 autorisations pour l’expansion de l’activité de conversion des véhicules au GPL carburant.

S’agissant de la création d’unités de fabrication et de stockage de lubrifiants et de régénération des huiles, 56 autorisations ont été accordées, a fait savoir le président de l’ARH, relevant que ces autorisations étaient octroyées conformément au plan national de développement des installations de raffinage et de transformation des hydrocarbures, dont l’étude a été confiée à une commission sectorielle spéciale.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer