A la uneRégions

El-Oued: recours au registre de commerce ambulant pour couvrir les zones enclavées

Le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezig, a plaidé, ce mardi dans la wilaya d’El-Oued, pour le recours au registre de commerce ambulant afin d’assurer les prestations commerciales et de service dans les zones frontalières et enclavées.

Des instructions ont été données aux services du secteur du Commerce dans l’ensemble des wilayas du pays, en vue d’établir un état des lieux concernant les opérateurs désirant obtenir le registre de commerce ambulant, pour palier au déficit dans certaines activités commerciales et de service, notamment en régions enclavées et frontalières, a affirmé le ministre au deuxième jour de sa visite de travail dans la wilaya.

La mesure permettra d’insuffler une dynamique commerciale dans ces régions, surtout en zones frontalières, en plus de générer de nouveaux emplois et contribuer ainsi à la résorption du chômage, a-t-il souligné, en signalant que plus de 7.000 emplois ont été créés depuis la mise en œuvre de cette procédure.

Dans la wilaya d’El-Oued, 500 registres de commerce ambulant ont été déjà délivrés, et leur nombre devrait atteindre le millier vers la fin de l’année en cours, a-t-il fait savoir à ce propos.

Kamel Rezig  a visité mardi une unité de conditionnement de dattes dans la commune de Kouinine (7 km d’El-Oued), fruit d’un investissement privé, où il a mis en relief l’importance du conditionnement et de l’emballage, aux standards internationaux, pour que le produit national, notamment les dattes très prisées sur les marchés extérieurs, soit concurrentiel.

Il a également visité, dans la même commune, une unité de confection de masques médicaux de protection, créée spécialement pour répondre à la demande accrue sur le produit depuis l’apparition de la pandémie du Covid-19 et dont il a salué la qualité du produit conçu selon les normes internationales et donc exportable.

Le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezig, avait inspecté lundi le siège de l’inspection du commerce et de la promotion des exportations dans la commune de Debila (20 km d’El-Oued), ainsi que le siège du Centre du registre de commerce à El-Oued, après avoir supervisé l’ouverture du deuxième salon international du produit national ‘’Production-exportation’’ (SIPEX) au chef lieu de wilaya.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer