A la unePolitique

Conseil de la nation : 475 candidats aux élections du renouvellement partiel de la Chambre haute du Parlement

Le nombre de candidats aux élections du renouvellement partiel du Conseil de la nation qui se dérouleront samedi, s’élève à 475 candidats représentant 22 partis politiques et listes indépendantes, a indiqué, ce mercredi, le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi.

Dans un entretien accordé à l’APS, M. Charfi a fait savoir que les élections du renouvellement partiel de la Chambre haute du Parlement, prévues le 5 février, connaitront la participation de 475 candidats appartenant à 22 partis politiques et à des listes indépendantes, ajoutant que 90% de ces candidats sont âgés de moins de 60 ans.

L’ANIE a recensé le retrait de 603 formulaires de candidature à ces échéances. 503 dossiers de candidature ont été déposés, dont 325 dossiers de candidats de formations politiques et 172 dossiers de listes indépendantes.

475 dossiers de candidatures à travers 58 wilayas ont été retenus. Les candidats qui entreront en lice pour obtenir les voix d’un collège électoral s’élevant à 27.151, sont des membres des Assemblées populaires communales (APC) et de wilaya (APW) élues le 27 novembre dernier.

Il convient de relever que le plus grand nombre de candidats a été enregistré dans les wilayas crées au titre du nouveau découpage territorial, à l’exception de Boumerdes (20 candidats) et de Tindouf (19 candidats)19 candidats sont en lice à Béni Abbès15 à Djanet12 à El Meniaa10 à Timimoun et 8 à Touggourt, ce qui dénote « l’intérêt de leurs populations à la représentation politique », a précisé M. Charfi.

Quant à Alger, Tamanrasset, Jijel et Ouargla, 4 candidats entreront en lice, a indiqué le président de l’ANIE.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer