A la uneMonde

Chine : Pekin prendra des contre-mesures si les États-Unis décident de sanctionner des entreprises et des particuliers chinois

« La Chine répondra fermement avec des contre-mesures si les États-Unis décident d’appliquer des sanctions à des entreprises ou à des individus chinois en utilisant le prétexte du conflit militaire russo-ukrainien, ce que certains responsables du gouvernement américain ont menacé de faire », a déclaré le ministère chinois des Affaires étrangères.

« Les États-Unis ne peuvent pas imposer leurs soi-disant sanctions et leur juridiction au bras long aux entreprises ou aux individus chinois lorsqu’il s’agit de leurs relations avec la Russie. Les États-Unis n’ont aucune raison de porter atteinte aux droits légitimes de la Chine, et dans le cas contraire la Chine se verra obligée de répondre avec fermeté et de manière résolue », a affirmé jeudi le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Zhao Lijian.

 Zhao a avancé qu’« il est clair que les sanctions ne peuvent pas résoudre efficacement les problèmes et ne feront que provoquer l’apparition de nouveaux problèmes ».

Selon un rapport du New York Times, un responsable du gouvernement américain a déclaré que l’administration Biden pourrait choisir de couper l’accès de SMIC (Semiconductor Manufacturing International Corp) et d’autres fabricants de puces chinois aux équipements et logiciels américains « s’ils violent l’interdiction américaine d’exportations de semi-conducteurs vers la Russie ».

Ma Jihua, un analyste technologique chevronné, a affirmé au Global Times que les menaces des États-Unis de sanctionner les entreprises chinoises n’étaient probablement que cela, des « menaces », car selon lui de telles sanctions nuiraient également à l’économie américaine si elles étaient mises en œuvre.

« Si les États-Unis étendent les sanctions aux entreprises chinoises de téléphonie mobile qui utilisent des puces américaines, cela signifierait un coup dur pour la plupart des clients en aval des entreprises technologiques américaines, car les clients chinois représentent une part importante de leurs revenus », a déclaré Ma.

Des responsables chinois ont annoncé à plusieurs reprises que la Chine continuerait à mener une coopération commerciale et économique normale avec la Russie, et la Chine a déclaré « s’opposer résolument à l’utilisation de sanctions unilatérales illégales qui apporteront des difficultés aux moyens de subsistance du peuple tout en aggravant les divisions et la confrontation ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer