A la uneEntreprises

Boissons gazeuses : Hamoud Boualem s’attaque au cola et se rapproche des jeunes

Le leader et mythique producteur de boissons gazeuses en Algérie, Hamoud Boualem, lorgne sur tout un pan du marché du soda à savoir le cola. Lancé l’été dernier, dans un contexte, quoique difficile, à cause de la crise sanitaire, « Hamoud Cola » s’apprête à chambouler la hiérarchie de ce segment important notamment parmi les jeunes consommateurs.

Le marché du soda, en Algérie, représente en terme quantitatif pas moins 1,2 milliard de litres, apprend-t-on, dont la place du cola est estimé autour de 400 millions de litres, soit le tiers du marché. « Nous ne pouvons rester en marge de ce segment important », nous dira Salaheddine Hassaine, directeur marketing et communication du Groupe Hamoud Boualem. Pour le mythique producteur des boissons gazeuses en Algérie, le marché du cola constitue un nouveau défi que la marque chère aux algériens veut relever et plus précisément auprès des jeunes.

En fait, le marché local du soda, dans sa globalité, se constitue de différentes catégories, explique Salahedinne Hassaine, il y a, dira-t-il la catégorie importante qui est le cola, dominé par un acteur majeur du marché, vient ensuite le deuxième segment des boissons à parfums, représenté chez Hamoud Boualem par la marque « Slim » dans ses divers goûts (orange, citron…etc), et enfin le segment des boissons fruitées gazéifiées à l’image d’Orangina. « Hamoud Boualem est présent dans ces différents segments sauf le cola auquel nous n’avons jamais touché » précise le responsable à Hamoud Boualem.

Afin de lever les amalgames, Salaheddinne Hassaine relève dans ce contexte qu’ « il y a une incompréhension chez le consommateur algérien qui assimile notre produit Selecto comme étant du cola du fait de sa couleur alors que ce sont deux boissons différentes. En fait, Selecto c’est du cidre de pomme et c’est une boisson unique, poursuit notre interlocuteur qui insiste à dire que beaucoup de producteurs ont essayé de fabriquer une boisson similaire à Selecto, mais personne n’a réussi. »   Quant à la boisson « Hamoud Blanche », c’est un soda qui existe depuis 1901 et de l’avis des spécialistes elle reste une des meilleures boissons au monde et les prix qu’elle a décrochés à l’international depuis plus d’un siècle en sont la preuve.

« Nous ne sommes pas des suiveurs »

Avec l’arrivée d’un acteur mondial du cola sur le marché du soda en Algérie, Hamoud Boualem décide de s’adapter mais surtout investir le créneau et cela pour deux raisons, « Il y a l’effet business, en premier lieu, parce que nous avons tout un segment qui se développe et nous sommes absents ; donc mécaniquement nous perdons, avance Salaheddinne Hassaine, ensuite, dira-t-il, il y a le risque d’érosion de l’image de Hamoud qui pouvait rester uniquement dans l’authentique, le terroir, le nostalgique..alors que la base de la masse des consommateurs est chez les jeunes, en termes d’acte et de quantité. » En somme, le projet « est d’ordre stratégique pour Hamoud Boualem » précise le directeur de marketing du groupe.

« Nous ne voulons pas paraître comme des suiveurs du concurrent, martèle le responsable de Hamoud Boualem, nous lançons notre cola sur le marché en apportant de la différenciation, une solution différente pour nos consommateurs » dire-t-il, avant d’ enchaîner « tout cela nous allons le construire, en termes d’image, de message que nous devons véhiculer parce que nous avons la légitimité de communiquer avec le consommateur algérien plus que n’importe qui dans ce segment du marché. »

M.H.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer