A la uneMonde

Arabie Saoudite : Vaste programme de privatisation

Par : Salim.R

L’Arabie saoudite vise à collecter 55 milliards de dollars de privatisation d’ici 4 ans. Sur ce montant, 38 milliards de dollars proviennent de la vente d’actifs

Le ministre saoudien des Finances, Muhammad Al-Jadaan, a déclaré que son pays cherchait à lever environ 55 milliards de dollars au cours des quatre prochaines années, grâce au programme de privatisation pour augmenter les recettes publiques et réduire son déficit budgétaire.

Selon le journal Financial Times, paru ce lundi, Al-Jadaan espère lever plus de 38 milliards de dollars grâce à la vente d’actifs, et 16,5 milliards de dollars grâce à des partenariats public-privé. Le gouvernement saoudien cherche à privatiser 160 projets dans 16 secteurs, y compris les ventes d’actifs et les partenariats public-privé jusqu’en 2025, à condition que les ventes d’actifs comprennent des hôtels appartenant au gouvernement, des tours de télédiffusion et des usines de refroidissement et de dessalement d’eau.

Alors que le plan de privatisation saoudien n’inclut pas les entités détenues par le Fonds d’investissement public (le fonds souverain), ni la vente d’autres actifs à Saudi Aramco.

Au cours des deux dernières années et cette année, l’Arabie saoudite a vendu toutes les minoteries à un groupe d’investisseurs locaux et internationaux pour environ 1,5 milliard de dollars.

Les progrès du programme de privatisation saoudien ont ralenti plus que prévu, lorsque le prince héritier Mohammed ben Salmane a lancé son plan de diversification économique en 2016.

En 2016, l’Arabie saoudite a annoncé sa vision future pour 2030 visant à réduire la dépendance au pétrole et à accroître les revenus non pétroliers, tandis que la privatisation est l’un des 12 programmes inclus dans le programme de réforme économique..

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer