A la uneEnergie

Approvisionnement en gaz: Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borell, rassure sur la fiabilité de l’Algérie

Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borell, a rassuré, mercredi, sur la fiabilité de l’Algérie en matière de fourniture de gaz vers l’Europe, la mise en arrêt du gazoduc GME n’affectant en rien l’offre algérienne.

Le Haut Représentant de l’UE pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité répondait à la question malveillante de l’eurodéputé, Dominique Bilde, qui a repris l’allégation brandie par le Makhzen marocain au cours des derniers mois, selon laquelle l’Algérie utilisait le gaz à  « des fins politiques » après sa décision  en octobre de rompre son contrat d’approvisionnement avec l’Espagne via le GME.

« L’Espagne et le Portugal ont récemment fourni des informations rassurantes concernant la sécurité actuelle de l’approvisionnement en gaz  et ils ont confirmé l’augmentation prochaine de la capacité du gazoduc Medgaz « , la seconde canalisation reliant l’Algérie à l’Espagne à travers la Méditerranée, a-t-il écrit dans sa réponse.

Relevant l’existence  » d’entretiens réguliers  » entre l’UE et l’Algérie au sujet des exportations de gaz vers l’Europe, Josep Borell a rappelé que les autorités algérienne ont rassuré à plusieurs reprises sur la poursuite de l’approvisionnement via le gazoduc sous-marin Medgaz et, si nécessaire, par la fourniture de gaz naturel liquéfié « .

Dans sa réponse, Borell a noté l’engagement de l’Algérie à poursuivre l’approvisionnement de ses clients européens malgré la fermeture du GME.

« Selon, les informations disponibles, les travaux visant à augmenter la capacité du gazoduc Medgaz de huit à dix milliards de mètres cubes par an sont sur le point d’être terminés « , a-t-il ajouté.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer