A la unePolitique

Algérie-Niger : signature de trois accords de partenariat pour la sécurisation des  zones frontalières, la lutte contre la migration clandestine, et la criminalité

Les travaux de la 7ème session du comité bilatéral frontalier algéro-nigérien ont pris fin, mardi à Alger, avec la signature de trois accords de partenariat.

Il s’agit d’un projet d’accord en matière de sécurité, d’un projet de jumelage entre l’école de police de Tamanrasset et celle d’Agadez, et d’un projet d’accord de coopération décentralisée entre la wilaya d’In Guezzam et la région d’Agadez.

La cérémonie de signature s’est déroulée en présence du ministre de l’Intérieur, des collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Kamel Beldjoud et de son homologue nigérien, Alkache Alhada.

Lors de la première journée des travaux, lundi, deux groupes de travail ont été installés: le premier, chargé des affaires sécuritaires, a examiné les voies et moyens d’intensifier les efforts et la coordination pour la sécurisation des  zones frontalières, la lutte contre la migration clandestine, et la criminalité sous toutes ses formes.

Le second groupe de travail, chargé du domaine du développement, a débattu des perspectives de relance de l’activité économique sur la bande frontalière et d’élargir les domaines de coopération.

Le comité bilatéral frontalier algéro-nigérien a été crée afin de renforcer la coopération au niveau de la zone frontalière commune à travers la promotion des échanges dans le domaine de la coopération sécuritaire au niveau des frontières, la circulation des personnes et des biens, ainsi que la coopération économique dans toutes ses dimensions, notamment dans le domaine du développement durable et de la coopération sociale et culturelle.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer