A la unePolitique

Algérie- Maurétanie : vers la création d’une commission sécuritaire conjointe

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire, Kamal Beldjoud, a appelé ce lundi les experts algériens et mauritaniens en matières sécuritaires à poser le premier jalon de la création d’une commission sécuritaire conjointe chargée de sécuriser les deux pays.

« Cette commission sécuritaire proposera des mesures garantissant la sécurité des deux pays et l’intégrité de leurs citoyens », a précisé Beldjoud à l’ouverture des travaux de la première session du Comité bilatéral frontalier algéro-mauritanien, tout en ajoutant que la création de cette commission sécuritaire dans la conjoncture actuelle « est plus que nécessaire pour relever les défis sécuritaires transfrontaliers ».

Elle contribuera à « contrecarrer toute menace à notre sécurité commune, notamment sur la bande frontalière », dira le ministre de l’Intérieur..

Beldjoud a, par ailleurs, appelé à intensifier les rencontres périodiques de concertation dans la région, à œuvrer de concert à la sécurisation de la frontière commune et à échanger des informations dans le cadre de la lutte contre le crime organisé sous toutes ses formes.

Pour sa part, le ministre mauritanien de l’Intérieur et de la Décentralisation, Mohamed Salem Merzoug, a estimé que la première rencontre du Comité bilatéral frontalier représente « un nouveau jalon dans l’édifice de la coopération bilatérale, conformément aux clauses du mémorandum d’entente signé à Nouakchott en avril 2021 après la création d’un poste frontalier terrestre entre les deux pays, le premier passage frontalier officiel entre les deux pays qui a donné une forte impulsion aux relations de coopération bilatérale ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer