A la uneEntreprises

Ahmed Zegdar: création d’un groupe professionnel (Cluster) pour les industries électriques

Le ministère de l’Industrie œuvre à la création d’un groupe professionnel (Cluster) pour les industries électriques en vue de développer cette filière « stratégique » et concourir à la complémentarité entre ses différentes entreprises, a fait savoir le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar.

Dans un entretien accordé à l’APS, le ministre a précisé que l’organisation de cette filière en « Cluster » constitue « un des moyens pour augmenter les taux de croissance socioéconomique, à même de contribuer grandement dans la réduction des charges et d’augmenter la production ».

Il s’agit là de la nécessité de mettre en place un cadre juridique à ces clusters et de définir les mécanismes liés à l’imposition pour éviter la double imposition dans le cas où des opérations commerciales collectives sont effectuées au profit des entreprises industrielles, a précisé M. Zaghdar.

Le ministre avait présenté récemment lors de la réunion du gouvernement un exposé dans lequel il propose l’élaboration d’une stratégie nationale pour relancer et organiser la filière des industries électriques, la valorisation et le renforcement des capacités disponibles, la réalisation d’une complémentarité entre cette filière et les autres filières industrielles à travers la mise en place d’un cadre régissant tous les acteurs des entreprises industrielles, administrations publiques, bailleurs de fonds et organes de normalisation, de conformité et d’accréditation.

Cela a eu lieu à la lumière des rencontres tenues auparavant par le ministre avec les différents acteurs dans les industries électriques, en vue de définir les capacités et l’organisation de cette filière et de déterminer les problèmes et les obstacles empêchant son développement.

A ce propos, le ministre a estimé que la filière de l’industrie électrique était l’une des branches industrielles « stratégiques et vitales » car touchant divers aspects de la vie en étant liée à l’énergie mais aussi, un élément clé dans la plupart des activités industrielles.

Il a fait état dans ce sens d’une croissance considérable ces dernières années en matière d’industrie  des équipements électriques, contribuant ainsi à la couverture d’un grande partie des besoins nationaux en matière d’équipements nécessaires à la production, au transport et à la distribution de l’énergie électrique (Turbines, lignes électrique, câbles à haute et à moyennes tensions, transformateurs, générateurs, compteurs électriques, outils de montage…).

« Les résultats réalisés mettent en avant les grandes capacités dont jouit cette filière pour la couverture non seulement de la demande locale mais aussi pour l’exportation notamment vers les marchés africains qui représentent pour nous une cible vu la position géographique de l’Algérie en plus des perspectives prometteuses de l’exportation pour les pays africains », soutient M. Zeghdar.

Toutefois, la réalisation de cet objectif implique, selon le ministre, le développement de cette filière à travers l’investissement en la matière via des partenariats locaux et étrangers tout en créant un climat d’investissement en sus de l’augmentation des taux d’intégration des équipements et des produits électriques et de la promotion de la compétitivité entre les industriels.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer