A la uneEntreprises

29eme foire de la production nationale: Eurl Grillage Lux plaide pour l’encouragement du produit local

Implanté à Bordj Bou Arreridj,  « Eurl Grillage Lux » qui cumule six années d’existence arrive à s’imposer en tant que  partenaire incontournable pour donner de la vie aux façades et aux jardins. Cette jeune entreprise qui a été la première à introduire ce grillage en herbe naturelle en Algérie, présente un produit à l’aspect visuel à même de donner réellement une fraicheur aux façades  et aux jardins mais pas seulement. Il est utilisé, également, comme produit décoration pour balcons, terrasses, jardins, stades, cotés et coins de route, revêtements muraux etc. «notre produit est résistant à toutes les conditions météorologiques : pluies et vents. Il est aussi inflammable et réponds à toutes les normes européennes. Pour cela nous utilisons du fil d’acier galvanisé et du chlorure de polyvinyle (PVC). Il est économique et sécuritaire et facile à transporter. Il est  aussi écologique et aucun produit nocif n’est utilisé dans sa fabrication» nous a déclaré Brahim Bouaissi responsable de l’entreprise rencontré  lors  de foire de la production nationale dans sa 29 édition qui s’est tenu à la Safex du 13 au 25 décembre dernier. «nous n’avons raté aucun édition de cet événement qui pour nous est une opportunité pour faire connaitre davantage notre produit auprés du grand public et des professionnels pour qu’ils sachent qu’il s’agit d’un produit à 100%  local qui est mis à leur disposition avec un rapport qualité prix plus qu’acceptable. Il presente plusieurs avantages dont les plus importantes sont : une durée de vie de dix ans, une utilisation polyvalente et  une garantie d’une année. Disponible en vert, blanc et rouge, il répond à toutes les dimensions demandées par le client (en hauteur et en largeur). »,  a insisté notre interlocuteur plutôt ravi de voir autant de visiteurs sur son stand bien en vue sur la placette principale de la Safex.

Le label “Made in Bladi” ne doit pas être un simple Slogan

Convaincu de l’exigence actuelle du marché algérien, l’entreprise «  Grillage Lux » n’a  eu de cesse que d’améliorer son produit mais cela s’avère une mission ardue dans un environnement économique qui est loin d’encourager la production nationale comme il se doit. « Nous avons créée l’entreprise en 2016 et nous avions de grands espoirs pour faire monde honorable et appuyer notre économie. Le « label Made in bladi » ne doit pas être un simple slogan. Aussi, après une année à peine depuis notre existence durant laquelle nous avons recouru à l’importation de la matière première fournie par une entreprise publique, nous avons consenti à de l’investissement pour concevoir nous même le fil galvanisé nécessaire dans la fabrication de notre grillage qui est devenu, ainsi, un produit à 100% local » confie Brahim Bouaissi poursuivant : « nous voulions ainsi nous mettre en diapason avec la vision officielle qui nous a semblé disposée à encourager voire privilégier le produit fait localement et créer par la même occasion un tissu industriel. Or, il se trouve que la réalité du terrain est tout autre ». Presque amer, notre interlocuteur déplore l’introduction du produit importé qui de son avis « n’a pas les mêmes contraintes que celui fait localement » et qui par delà « influe sur le prix de commercialisation ». Il explique en s’interrogeant : « nous avons les capacités de satisfaire la demande locale alors pourquoi recourir, en plus, à l’importation d’un produit qui est déjà disponible et fait localement ».  Il va même plus loin en évoquant ce type de production qui plus est crée de l’emploi. « Pour évoluer, nous avons besoin d’un peu de temps qui est loin de nous être accordé. L’importation du même type de produit ne crée pas l’emploi ni ne permet d’acquérir un savoir faire » souligne notre interlocuteur qui plaide pour la protection de la production locale et la pérennité des entreprises algériennes.

Linda Chergui  

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer