Régions

Zones d’ombre: des efforts en cours pour trouver des solutions au problème du foncier

SKIKDA – Le chargé de mission auprès de la Présidence de la République, Brahim Merad, a indiqué dimanche depuis la commune de Tamalous (60 Km à l’ouest de Skikda) que « des efforts sont en cours pour trouver des solutions adaptées au problème du foncier destiné à la réalisation de logements ruraux et de projets publics dans les zones d’ombre à travers le territoire national ».

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, est parfaitement au fait de la problématique du foncier qui se pose dans toutes les wilayas du pays, a précisé M. Merad à la presse en marge du lancement du projet de restauration de l’école primaire dans la région reculée « Sra Lahnech » dans la commune de Tamalous, dans le cadre de sa visite de travail et d’inspection de deux jours dans la wilaya.

« Des efforts sont en cours pour trouver des solutions juridiques adaptées à cette problématique dans le respect des règles en vigueur », a-t-il dit, précisant qu' »il s’agit de lever l’ambiguïté sur le statut juridique du foncier forestier et de lever les entraves ».

Rencontrant les habitants des régions reculées qu’ils a visitées, dimanche, dans les communes de Oued Z’hor, Ouled Attia, Zitouna, Kerkera et Tamalous, le responsable a assuré que toutes les préoccupations des zones d’ombre que compte le territoire national « ont été identifiées, cernées et intégrées dans l’application électronique en vue d’un suivi minutieux ».

Lors de sa visite des zones d’ombres des communs de la partie ouest, le chargé de mission à la Présidence de la République a supervisé le lancement de plusieurs projets visant à améliorer les conditions de vie des habitants, notamment la mise en service du système d’alimentation en eau potable, l’extension de l’électricité rurale et l’approvisionnement de de certaines habitations rurales éparses en énergie solaire.

Au premier jour (samedi) de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Skikda, M. Merad avait supervisé le lancement de plusieurs projets dans les communes de la partie est de la wilaya (Bekkouch Lakhdar, Es Sebt, Ouled Hbaba, El Harrouch et Ben Azzouz) et écouté les préoccupations de leurs habitants.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer