A la uneRégions

Hassi-Messaoud : Convention de coopération entre Sonatrach et des Universités du Sud

Une convention de coopération a été signée hier dimanche à Hassi-Messaoud (Ouargla) entre Sonatrach en tant que partenaire économique et des Universités dans le Sud du pays et une unité de recherche d’application dans les énergies renouvelables.

Cette relation partenariale entre dans le cadre de l’échange d’expériences et la promotion de l’innovation scientifique dans les domaines des hydrocarbures et des énergies renouvelables.

« Le groupe Sonatrach œuvre depuis février 2021 à asseoir un partenariat avec les universités algériennes pour l’exploitation des compétences scientifiques et des études académiques pour le développement de sa production et l’amélioration de ses prestations dans le domaine énergétique », a affirmé Mustapha Benamara, directeur central à Sonatrach.

Cette convention intervient après celle conclue avec les Universités dans l’Est et l’Ouest du pays et une autre prochainement avec les universités dans le Centre, a ajouté M.Benamara, signalant que des conventions de coopération ont été signées avec 19 Universités, en plus de concevoir une trentaine de projets de recherche et 13 programmes en voie d’intégration dans le programme national de la recherche scientifique.

La démarche s’insère au titre de la politique nationale de recherche et vise à faire face aux défis économiques actuels, a-t-il dit.

Le représentant du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (MESRS), Abderrahmane Lakehal, a déclaré de son côté, que la signature de ce type de conventions entre les deux parties traduit une vision stratégique sectorielle conjointe impliquant la recherche scientifique, à travers la mobilisation de ses capacités et moyens, au service du développement socioéconomique, notamment le secteur énergétique, par la mise en place d’équipes de recherches mixtes.

Donnant, à titre d’illustration, des indicateurs du MESRS sur le potentiel scientifique et les ressources disponibles dans le domaine de l’Energie, M.Lakehal a fait état de 75 brevets d’invention, le financement de 52 projets de recherches socioéconomiques, ainsi que de 61 laboratoires, dont 18 d’excellence regroupant d’éminents chercheurs, citant 1.050 chercheurs répartis entre neuf (9) centres de recherche.

L’initiative du groupe Sonatrach a suscité une grande satisfaction des recteurs d’Universités concernées par ces conventions, a affirmé le Recteur de l’Université de Bechar, Said  Maamouri.

Samir H.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer