A la uneActualité

45.000 hectares seront consacrés à la culture des plantes oléagineuses durant l’année 2024

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Youcef Cherfa a fait état, ce lundi, de la mise en place de nouveaux mécanismes en vue d’appuyer les filières des cultures industrielles, à l’instar du maïs, des plantes oléagineuses et de la betterave sucrière, d’autant plus que le secteur vise à consacrer 45.000 hectares à la culture des plantes oléagineuses durant l’année 2024.

Il sera également question de l’accélération de la cadence de la mise en œuvre du programme de plantation d’arbres fruitiers résistants avec le parachèvement des travaux sylvicoles programmés concernant  1,4 million de plants, dotés d’une enveloppe financière estimée à 2,4 milliards de DA, à travers 18 wilayas steppiques, sub-sahariennes et sahariennes.

Rappelant l’opération de plantation d’espèces de fruits secs (amande, noix et pistache) et d’argan durant la saison écoulée, le ministre a indiqué que « les préparatifs sont en cours pour lancer une autre saison, à partir du mois d’octobre 2024 pour la plantation de 2,6 millions de plants, à l’instar des variétés d’amande, d’abricot, de pistache, d’argan et de noix à travers 37 wilayas montagneuses, steppiques et sahariennes ».

Par ailleurs, un programme est prévu pour le lancement de la plantation d’un million d’oliviers et d’un million de palmiers, à travers des mécanismes d’appui et d’incitation au profit des agriculteurs durant l’année en cours, conformément aux instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a-t-il ajouté Pour la lutte contre la propagation de la fièvre aphteuse, il a été procédé « au lancement, dans le cadre d’une action proactive, de l’opération de vaccination de toute la ressource animalière, avec l’acquisition d’une importante quantité de vaccins, soit près de deux millions de vaccin et sa généralisation à l’ensemble du territoire national », a-t-il dit.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer