A la uneEnergie

Sonatrach mobilisera 50 milliards de dollars pour l’investissement durant la période 2024-2028

Le Président directeur général (P-dg) du groupe Sonatrach, Rachid Hachichi, a indiqué que le groupe pétrolier comptait mobiliser une enveloppe financière de 50 milliards USD pour la période 2024-2028 dans le but de promouvoir l’investissement, notamment dans les activités en amont.

« Dans le cadre du développement des capacités de la compagnie en matière d’investissement, notamment pour les activités en amont, une enveloppe financière de 50 milliards USD a été mobilisée pour la période 2024-2028, dont 36 milliards USD destinés essentiellement à l’exploration et à la production », a précisé jeudi soir Rachid Hachichi dans une allocution à l’occasion de la célébration du 60e anniversaire de création du groupe Sonatrach au Centre international des conférences (CIC).

Et d’ajouter que le groupe s’emploie à la modernisation des infrastructures en les dotant des technologies de pointe, mais aussi à la réhabilitation des raffineries et à la poursuite de l’investissement dans la recherche et développement (R&D) et l’innovation outre l’encouragement à la recherche scientifique et au développement technologique et la promotion de l’excellence dans des domaines pertinents.

Le PDG a ajouté que le Groupe aspirait à développer son portefeuille d’investissement par l’extension de ses activités dans le domaine des industries pétrochimiques, à travers la production du Polypropylène, le lancement des travaux de réalisation de l’unité de production du méthyl tert-butyl éther (MTBE), en sus du méga-projet intégré de production du phosphate à même de permettre au pays, une fois mis en service, « de devenir l’un des plus grands exportateurs d’engrais aux niveaux régional et international », a précisé la même source.

S’agissant de la gestion, le groupe œuvre, selon Hachichi à « instaurer les fondements d’une bonne gouvernance moderne, en vue de développer les méthodes de management et de gestion pour s’adapter aux exigence de la transition numérique à travers la généralisation de la numérisation à toutes les activités du groupe ». Il s’agit également d’accélérer le parachèvement de la réalisation du système d’information intégré qui a été adopté ces dernières années dans le soucis de renforcer la performance », soutient le PDG.     

Quant à la célébration du 60e anniversaire de la création de Sonatrach coïncidant avec le 31 décembre 1963, Hachichi a rappelé les haltes historiques du Groupe: « il s’agit là d’un parcours remarquable à bien des égards, riche aussi bien en défis qu’en acquis ».

Il a, dans ce contexte, cité la décision prise par les hautes autorités du pays le 24 février 1971 portant nationalisation des hydrocarbures, ayant permis le développement de Sonatrach qui est, depuis, un véritable catalyseur du développement durable, mais aussi « l’un des plus grands groupes pétroliers et gaziers en Afrique et au monde ».

Hachichi a, en outre, mis en exergue le rôle de Sonatrach dans la satisfaction des besoins du pays en différentes ressources énergétiques, ainsi que son apport au renforcement des capacités d’exportation à travers l’augmentation de ses parts au niveau des marchés internationaux, tout en assurant les sources de financement nécessaires au profit des projets de développement socioéconomique.

Le P-dg de Sonatrach s’est aussi félicité des efforts consentis « de génération en génération de cadres et de travailleurs qui, persévérants et dévoués, ont œuvré pour relever le défi et s’acquitter avec brio des missions qui leur avaient été conférées ».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer