A la uneEnergie

Pétrole : Les bénéfices du saoudien Aramco s’envolent grâce à la hausse des prix et à la reprise de la demande

Le producteur de pétrole de l’État saoudien Aramco  a annoncé ce dimanche une augmentation de près de quatre fois de son bénéfice net au deuxième trimestre, dépassant les attentes et stimulé par la hausse des prix du pétrole et une reprise de la demande de pétrole.

Aramco a déclaré que ses résultats étaient soutenus par l’assouplissement mondial des restrictions COVID-19, les campagnes de vaccination, les mesures de relance et l’accélération de l’activité économique sur les marchés clés. Aramco rejoint ainsi d’autres majors pétroliers qui ont publié de bons résultats ces dernières semaines.

Exxon Mobil a déclaré le mois dernier que son bénéfice net pour le deuxième trimestre s’élevait à 4,69 milliards de dollars, soit 1,10 dollar par action, contre une perte de 1,08 milliard de dollars, ou 26 cents par action, il y a un an.

Royal Dutch Shell  a enregistré son bénéfice trimestriel le plus élevé en plus de deux ans, avec un bénéfice ajusté de 5,53 milliards de dollars, contre un bénéfice de 638 millions de dollars un an plus tôt.

Les prix du pétrole, dopés par les baisses de production opérées par l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés, le groupe connu sous le nom d’OPEP+, ont clôturé à 70,70 dollars le baril vendredi dernier et ont gagné plus de 35% depuis le début de l’année.

« Nos résultats du deuxième trimestre reflètent un fort rebond de la demande mondiale d’énergie et nous abordons le deuxième semestre de 2021 plus résilients et plus flexibles, car la reprise mondiale prend de l’ampleur », a déclaré le PDG d’Aramco, Amin Nasser, dans un communiqué.

Le bénéfice net d’Aramco a atteint 95,47 milliards de riyals (25,46 milliards de dollars) pour le trimestre clos le 30 juin, contre 24,62 milliards de riyals un an plus tôt.

S.R.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer