A la uneMonde

OCDE : La croissance mondiale a dépassé son niveau d’avant crise

La croissance du produit intérieur brut (PIB) mondial devrait bondir de 5,7% en 2021 et 4,5% en 2022 selon l’OCDE. L’institution a révisé très légèrement à la baisse ses prévisions pour 2021 (-0,1 point) par rapport au printemps. Malgré des avancées dans les campagnes de vaccination, la reprise inégale se confirme entre les pays du G20 et les pays émergents.

La reprise économique mondiale se confirme. Près de 20 mois après l’arrivée du coronavirus sur le sol chinois, l’économie mondiale a retrouvé le chemin de la croissance. D’après la dernière livraison de l’OCDE dévoilée ce mardi 21 septembre, le produit intérieur brut (PIB) devrait accélérer de 5,7% en 2021 et 4,5% en 2022.

L’institution internationale a légèrement révisé à la baisse ses prévisions pour 2021 et à la hausse celles pour 2022 par rapport au mois de mai dernier (5,8% en 2021 et 4,4% en 2022) mais ces variations restent marginales. « Un fort rebond en Europe, la probabilité d’un soutien fiscal supplémentaire aux Etats-Unis l’année prochaine et une consommation de l’épargne pourraient booster les perspectives de croissance dans les économies avancées », indique l’OCDE.

Au-delà de ce rebond important en 2021, il faut rappeler que la propagation de l’onde de choc de la pandémie a plongé l’économie internationale dans une profonde récession en 2020. L’effet de base lié à ce violent plongeon doit être pris en compte dans l’appréciation de la reprise. En outre, les capacités de reprise dans chacun des pays sont loin d’être les mêmes partout sur le globe. Les économistes insistent particulièrement sur le caractère inégal du rebond entre les pays du G20 et les économies émergentes.

« L’impact économique du variant Delta a été jusqu’à présent relativement modeste dans les pays où les taux de vaccination sont élevés, mais il a pesé sur la dynamique à court terme dans les autres et, au niveau mondial, il a accentué les tensions sur les chaînes d’approvisionnement et les coûts », expliquent les experts.

S.R.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer