A la unePolitique

Le Président Tebboune : Pour un pouvoir judiciaire solide, indépendant et efficient

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, président du Conseil supérieur de la magistrature (CSM), a souligné ce dimanche son attachement à accorder au pouvoir judiciaire « la place privilégiée qui lui sied ».

Présidant l’ouverture de l’année judiciaire 2021/2022 au siège de la Cour suprême, le chef de l’Etat a affirmé, dans son allocution, que cette cérémonie « vient raviver une tradition consacrée dans les us de l’Etat et de l’institution judiciaire », indiquant que « c’est également une opportunité pour affirmer notre attachement à accorder au pouvoir judiciaire la place privilégiée qui lui sied ».

C’est aussi l’occasion, a-t-il poursuivi, de passer en revue « les étapes et les acquis réalisés par le secteur de la Justice, de rappeler les objectifs escomptés, d’esquisser les contours futurs auxquels nous aspirons, parachever l’édification de l’état de droit et jeter les bases d’un pouvoir judiciaire solide, indépendant et efficient, à même de renforcer la confiance du citoyen envers l’Etat et de nourrir en lui le sentiment de sécurité et de quiétude ».

Et de poursuivre « je me suis engagé devant Dieu et devant tout le peuple algérien qui m’a accordé sa confiance lors de la présidentielle, à satisfaire ses revendications et ses aspirations légitimes pour un changement global et véritable devant déboucher sur un redressement national, d’assurer un nouveau départ pour notre pays, et permettre à nos concitoyens de vivre au sein d’une Algérie démocratique, prospère et fidèle aux valeurs de la Révolution du 1er novembre et au message des Chouhada ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer