A la uneActualité

Le Président Tebboune plaide pour le développement en Afrique

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a souligné, ce lundi à Nairobi, l’engagement constant de l’Algérie à plaider pour le développement en Afrique, rappelant les efforts laborieux de l’Algérie pour permettre aux pays africains d’obtenir les financements nécessaires pour atteindre leurs objectifs de développement et encourager toutes les initiatives visant à assurer la relance économique et la croissance durable sur le continent africain.

Dans une allocution lue en son nom par le Premier ministre, M. Nadir Larbaoui, lors du Sommet de l’Association internationale de développement (IDA) pour la mobilisation des ressources pour l’Afrique, le président de la République a affirmé que les efforts consentis par l’Algérie découlent de son appartenance africaine et de son engagement historique pour la solidarité et l’unité en Afrique.

Cela procède également de sa conviction profonde de l’interdépendance de la sécurité et du développement, en vue de renforcer la coopération, la coordination des politiques nationales et le développement des capacités des pays africains frères pour relever les défis du développement, notamment par la concrétisation des projets de développement dans plusieurs pays du voisinage direct, à travers l’Agence algérienne de coopération internationale pour la solidarité et le développement (AACI), à laquelle le Gouvernement algérien a alloué un montant d’un (1) milliard usd.

Le président de la République a réitéré le soutien de l’Algérie aux efforts des différentes parties participant à cette réunion pour donner l’élan souhaité au processus de la 21e reconstitution des ressources de l’IDA, ce qui permettra de fournir les capacités financières nécessaires, d’intégrer l’ensemble des priorités nationales africaines dans le plan d’action de l’IDA, et d’aller de l’avant vers un avenir plus équitable et durable.

Le Président a appelé, par ailleurs, à tenir compte des besoins de développement et des priorités nationales des pays africains dans le cadre du 21e processus de reconstitution des ressources de l’IDA.

Dans ce contexte, le président de la République a réaffirmé le soutien de l’Algérie à toutes les initiatives et mécanismes permettant de combler le déficit de financement, d’augmenter le volume des aides au développement et de mettre en place les instruments efficaces pour réduire l’impact de la dette en incluant l’annulation et la restructuration de la dette ainsi que la suspension des services de la dette, notamment au profit des pays les moins développés.

Le président de la République a appelé à libérer les politiques liées à la sécurité alimentaire et sanitaire des approches purement économiques notamment en ce qui à trait à l’accès aux produits alimentaires et aux médicaments, outre l’importance de mobiliser les ressources permettant d’appuyer les efforts de ces pays dans tous les domaines prioritaires.

Le président de la République a par ailleurs souligné la nécessité d’accélérer la cadence de réalisation des projets à dimension inclusive continentale et de mise en œuvre de l’agenda de l’Union africaine (UA) 2063, rappelant les efforts consentis par l’Algérie dans ce cadre, notamment à travers une approche inclusive de ses projets nationaux et dans son voisinage direct.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer