A la uneEntreprises

L’Algérie se positionne comme fournisseur majeur en produits sidérurgiques

Le ministre de l’industrie et de la production pharmaceutique, Ali Aoun, à indiqué, ce mardi, que  « le secteur des mines et de la sidérurgie, a transformé l’Algérie de pays importateur à un pays exportateur », affirmant avoir « une totale confiance en les opérateurs qui activent dans ce secteur ».

Intervenant à la 27e édition du Global CEO Survey de PWC, tenue pour la première fois en Algérie, ce mardi, à l’hôtel Sheraton d’Alger, Ali Aoun a rappelé que « les besoins de l’Algérie ont été majoritairement couverts par les importations jusqu’à l’arrivée de deux nouveaux complexes sidérurgiques et qui ont permis d’inverser la tendance ».

Selon Aoun, avec une production annuelle de  4,3 millions de  tonnes de produits sidérurgiques et l’exploitation future du minerai de fer de Gara Djebilat, l’Algérie est en phase de se positionner comme un  acteur majeur, voir un fournisseur majeur pour l’ensemble de ses partenaires.

De son côté, le premier responsable de Tosyali Algérie, Alp Topçuoglu, a révélé que l’entreprise va lancer trois nouveaux projets en Algérie : Le premier projet vise à accompagner l’industrie automobile, le second s’articule autour d’une production au gisement de Gara Djebilat et le troisième consiste à lancer une unité de production de l’hydrogène Vert.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer