A la uneMonde

Joe Biden : Les Etats-Unis « ne cherchent pas une nouvelle guerre froide »

A New York, le président américain a promis d’ouvrir une « ère de diplomatie » après la fin de la guerre en Afghanistan, assurant que la force militaire ne serait utilisée par les Etats-Unis qu’en « dernier recours ».

Les Etats-Unis « ne cherchent pas une nouvelle guerre froide », a affirmé le président américain, Joe Biden, lors de l’Assemblée générale de l’ONU, ce mardi 21 septembre. « Nous ne cherchons pas (…) un monde divisé en blocs », mais les Etats-Unis défendront leur place dans le monde « vigoureusement », a insisté le démocrate, dans une claire allusion à la confrontation qui se développe avec la Chine. « Les États-Unis sont prêts à travailler avec toute nation qui s’engage et recherche une résolution pacifique pour partager les défis, même si nous avons des désaccords intenses dans d’autres domaines », a-t-il ajouté, sans nommer directement la puissance rivale.

« Avec nos valeurs et notre force, nous allons défendre nos alliés et nos amis, et nous opposer aux tentatives des pays plus forts de dominer les plus faibles », a-t-il martelé. Joe Biden, engagé dans un combat contre les « autocraties », a aussi promis de « défendre la démocratie ». Il a néanmoins promis d’ouvrir une « ère de diplomatie » après la fin de la guerre en Afghanistan, assurant que la force militaire ne serait utilisée par les Etats-Unis qu’en « dernier recours ».

« Au cours des huit derniers mois, j’ai accordé la priorité à la reconstruction de nos alliances, à la revitalisation de nos partenariats et à la reconnaissance qu’ils sont essentiels à la sécurité et à la prospérité durables de l’Amérique », a-t-il encore plaidé.

S.R.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer