A la uneEnergie

Gaz : L’Europe centrale divisée sur la réduction de la dépendance à l’énergie russe

Les pays d’Europe centrale se sont déchirés ce mardi à Prague sur la manière de sortir de leur forte dépendance énergétique à l’égard de la Russie, lors d’une réunion de leurs ministres des Affaires étrangères.

Le débat sur la diversification des importations d’énergie est un sujet brûlant dans l’Union européenne depuis que la Russie a attaqué l’Ukraine le 24 février. La République Tchèque et la Slovaquie se sont engagées à réduire leur dépendance au gaz et au pétrole russe, héritage de quatre décennies de régime communiste sous la coupe de Moscou.

Mais la Hongrie, dont le Premier ministre Viktor Orban vient de remporter son quatrième mandat consécutif, reste prudente. « Nous avons une ligne rouge nette, à savoir la sécurité énergétique de la Hongrie », a déclaré son chef de la diplomatie Peter Szijjarto, après avoir rencontré ses homologues autrichien, slovaque et slovène dans un château près de Prague.

« Nous ne pouvons adhérer aux sanctions sur le pétrole et le gaz », a-t-il dit, tout en soulignant que Budapest avait, jusqu’à présent, soutenu toutes les séries de sanctions imposées par l’UE à la Russie. M. Szijjarto a également affirmé que le gouvernement hongrois continuerait à promouvoir la diversification des approvisionnements du pays en énergie.

Le ministre slovaque des Affaires étrangères, Ivan Korcok, a quant à lui déclaré que son pays était prêt à mettre fin à sa dépendance vis-à-vis du pétrole et du gaz russes, mais que cela prendrait du temps. « La réalité, c’est que nous ne pouvons pas le faire du jour au lendemain », a-t-il reconnu.

Son homologue tchèque, Jan Lipavsky, a promis d’intensifier cet effort lorsque son pays prendrait la présidence tournante de l’UE en juillet, car « les revenus russes du commerce avec l’UE doivent être minimisés ». La Pologne, qui n’a pas participé à la réunion, espère s’affranchir du gaz russe d’ici à l’année prochaine, et éventuellement du pétrole russe également.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer