A la uneActualité

Diplomatie économique : Une option stratégique

Le ministre des Affaires étrangères Sabri Boukadoum a présenté, mercredi dernier, lors d’un Conseil des ministres présidé par Abdelaziz Djerad, un exposée sur «la diplomatie économique au service des entreprises algériennes», mettant en exergue la dimension économique de notre corps diplomatique national.

Le ministre dira à ce propos que «  cette option stratégique des activités de notre corps diplomatique est concrétisée par l’accompagnement efficace en temps réel des opérateurs économiques dans leurs efforts visant à accéder aux marchés extérieurs. » et de poursuivre « nos représentations diplomatiques et consulaires s’acquittent d’un rôle important dans la vulgarisation des produits et des services algériens et œuvrent à la redynamisation de leur compétitivité dans les marchés extérieurs. »

La série de mesures opérationnelles initiées par le ministère des Affaires étrangères, précisa le ministre « visent à propulser et à hisser les capacités de compétitivité de nos opérateurs à accéder aux marchés étrangers et à établir des partenariats économiques gagnants-gagnants conformément aux nouvelles orientations décidées par le président de la République dans le cadre de la diversification de l’économie nationale et la promotion des exportations hors hydrocarbures. »

A ce propos, Sabri Boukadoum a mis l’accent sur l’importance de la formation dans le domaine de la diplomatie économique et l’implication des spécialités financière et économique, l’activation du rôle de l’Agence algérienne de coopération internationale pour la solidarité et le développement.

Riad L.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer