A la uneEntreprises

Sonelgaz réduit le nombre de ses filiales de 34 à 11 sociétés

Le groupe Sonelgaz a annoncé, ce jeudi, avoir achevé l’opération de réduction du nombre des sociétés filiales, passant de 34 à 11 sociétés, après la fusion-absorption de trois sociétés filiales.

Dans le cadre de la phase finale de l’opération de réduction du nombre des sociétés filiales du groupe, il s’agit de la fusion-absorption par la société Sonelgaz-Production de l’électricité de la société Shariket Kahraba El Djazair (SKE), de la fusion-absorption par la société Sonelgaz-Energies renouvelables de la société algérienne des énergies renouvelables (Shaems) et de la fusion-absorption par la société Sonelgaz-services de la société  Shariket Amn Wa Himayat El Mounchaat El Kahrabaiya Wa El Ghaziya, précise la même source.

Cette opération intervient suite aux conclusions de la réunion du conseil d’administration tenue mercredi et fait suite au processus de réorganisation et de restructuration engagé par Sonelgaz depuis 2022, ayant permis de « rajeunir l’encadrement de ses sociétés de manière fluide et progressive, tout en préservant l’ensemble des acquis socio-professionnels de ses personnels et leur donner de nouvelles opportunités de  développement et d’évolution de leurs carrières », note le communiqué.

A cette occasion, le Pdg de Sonelgaz, Mourad Adjal a présidé une cérémonie en présence des représentants des syndicats des travailleurs et des comités de participation ainsi que des cadres du groupe, durant laquelle il a procédé à l’installation de nouveaux cadres dirigeants des sociétés Sonelgaz-distribution, Sonelgaz-transport de l’électricité et l’opérateur du système, Sonelgaz-énergies renouvelables, Sonelgaz-engineering et Sonlegaz-services, en sus de l’installation de plusieurs cadres dirigeants dans la société Holding.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer