A la uneEnergie

L’OPEP envisage d’inclure de nouveaux pays dans le « Pacte de coopération conjoint »

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) poursuit ses efforts pour inclure de nouveaux pays dans la « Charte conjointe de coopération » visant à renforcer la stabilité des marchés pétroliers, selon le secrétaire général de l’Organisation, Haitham Al-Ghais.

Haitham Al-Ghais , vient d’annoncer que l’OPEP menait actuellement des consultations avec plusieurs pays désireux d’adhérer à la « Charte de coopération conjointe », à laquelle la République du Brésil a récemment adhéré.

Il a souligné que cela soutient les efforts collectifs constructifs à cet égard, expliquant que les noms de ces pays seront annoncés après la fin des consultations, qui sont toujours en cours, selon ses propos rapportés par l’agence de presse des Émirats, WAM.

Al-Ghais a ajouté que la « Charte de coopération conjointe » vise à faciliter le processus de dialogue entre les pays qui y participent et les pays producteurs et consommateurs de pétrole afin de renforcer la stabilité. de leurs marchés et une coopération dans plusieurs domaines, dont la technologie, dans l’intérêt de toutes les parties prenantes de l’industrie pétrolière.

Il a souligné que la Charte souligne l’importance d’un certain nombre de questions cruciales, telles que le renforcement de la sécurité énergétique, l’élimination de la pauvreté énergétique et le soutien à la croissance de l’économie mondiale, en plus des questions d’environnement et de changement climatique.

Le secrétaire général de l’OPEP a confirmé que les pays producteurs de pétrole participant à l’accord continuent de se consulter et d’échanger régulièrement leurs points de vue sur l’évolution des marchés pétroliers mondiaux. Discuter des meilleurs moyens d’atteindre l’objectif le plus important de la Charte de la « Déclaration conjointe de coopération », à savoir la stabilité du marché.

M.H.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer