A la uneEnergie

L’Inde sera le principal moteur de la demande mondiale de pétrole jusqu’en 2030

L’Agence internationale de l’énergie estime que le rôle de l’Inde sur les marchés pétroliers mondiaux va s’accroître considérablement au cours des dernières années de la décennie en cours, sous l’effet d’une forte croissance économique et démographique.

Selon rapport de l’agence publié ce mercredi, la demande de pétrole en Inde pourrait augmenter d’environ 1,2 million de barils par jour jusqu’en 2030, pour atteindre un total de 6,6 millions de barils par jour.

Cela ferait de l’Inde – troisième importateur et consommateur de pétrole au monde – la principale source de croissance de la demande mondiale de pétrole jusqu’en 2030, devant la Chine, car elle devrait constituer un tiers de l’augmentation mondiale attendue de 3,2 millions de barils par jour.

La sécurité énergétique et la forte dépendance à l’égard des importations restent un problème majeur auquel l’Inde est confrontée, alors que les importations de pétrole devraient passer de 4,6 millions de barils par jour actuellement à 5,8 millions de barils par jour d’ici 2030, pour répondre à la demande croissante des raffineries, qui connaissent d’intenses investissements.

Avec une expansion industrielle massive, le diesel sera la principale source de croissance de la demande de pétrole en Inde, avec 540 000 barils par jour, ce qui représente près de la moitié de l’augmentation totale projetée (1,2 million de barils par jour) jusqu’en 2030.

La demande de carburéacteur et de kérosène devrait augmenter d’environ 180 000 barils par jour entre 2023 et 2030, selon un rapport sur le marché pétrolier en Inde.

La demande d’essence en Inde devrait atteindre 1 million de barils par jour d’ici 2030, sans grand changement par rapport aux niveaux actuels, alors que le pays cherche à électrifier sa flotte de véhicules.

Il semble ainsi est que la demande supplémentaire de pétrole en Inde sera répartie de manière plus diversifiée entre les catégories de produits par rapport aux autres grandes économies.

M.H.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer