A la uneFinance

Les banques publiques recrutent des administrateurs indépendants

Le ministère des Finances lancera dimanche prochain un avis d’appel à candidature pour le recrutement d’administrateurs indépendants au niveau des Conseils d’administration des six banques publiques, a annoncé jeudi le ministère dans un communiqué.

« Le ministère des Finances se propose de recruter des administrateurs indépendants au niveau des Conseils d’administration de six banques publiques (BNA, BEA, BADR, BDL, CPA, CNEP-Banque) à travers le lancement, sur son site internet, d’un avis d’appel à candidature accompagné de termes de référence, à compter du 12 mai 2024 », annonce la même source.

Le ministère des Finances a déjà procédé à la désignation de deux administrateurs indépendants au niveau du Conseil d’administration de chacune de ces banques lors de l’assemblée générale statuant sur leurs comptes de l’exercice 2020, soit en juin 2021, « suite à un processus de sélection objectif et transparent visant l’adoption des bonnes pratiques de gouvernance qui s’inscrit dans le cadre de la réforme bancaire et financière ».

Selon le communiqué du ministère, le lancement de ce nouveau processus, qui intervient à l’issue d’un mandat de trois années, fait suite à une évaluation de la contribution de ces administrateurs indépendants aux travaux des Conseils d’administration de ces banques publiques.

Dans ce cadre, le retour d’expérience a montré que l’introduction d’administrateurs indépendants a impulsé « une nouvelle dynamique » au niveau des banques publiques, précise le communiqué.

« En effet, l’apport des administrateurs indépendants a été appréciable à travers l’intensité des échanges au niveau des Conseils d’administration et le partage d’expériences ayant contribué à l’amélioration des pratiques et de l’action de ces banques », affirme le ministère des Finances.

Cette procédure s’articule autour d’un appel à candidature « sur la base de termes de référence précis, alignés sur les normes appliquées au niveau international, ainsi que sur les expériences des pays dont les économies sont proches de celle de notre pays, reposant sur des critères de compétence, de probité et d’absence de conflit d’intérêt », explique le ministère.

La sélection sera effectuée par une commission composée des personnalités académiques, ayant « une autorité morale et des compétences reconnues dans le domaine économique, juridique et financier et des cadres du ministère des Finances ».

La nomination des candidats retenus à l’issue de ce processus de sélection, sera formalisée à l’occasion des Assemblées générales ordinaires des banques publiques qui seront tenues avant le 30 juin prochain, souligne le ministère.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer