A la uneActualitéRégions

Le président de la République inaugure le projet de dédoublement de la route reliant Khenchela à Batna

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a procédé, ce jeudi, à l’inauguration et à la mise en exploitation du projet de dédoublement de la route n°88 reliant les wilayas de Khenchela et de Batna sur un linéaire de 14 km.

Accompagné du Chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), le Général d’Armée Saïd Chanegriha, du ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Brahim Merad, et du ministre des Travaux publics et des Infrastructures de base, Lakhdar Rekhroukh, le président de la République a inauguré ce projet stratégique dans le cadre de la visite de travail et d’inspection qu’il effectue dans la wilaya de Khenchela.

Sur place, le président de la République a écouté un exposé sur le réseau routier qui a connu une évolution qualitative ces dernières années dans cette wilaya.

Le président de la République a souligné l’importance de ce projet pour la dynamisation de l’activité économique dans la région.

Ce tronçon revêt une grande importance, dès lors qu’il permet de rallier rapidement la wilaya de Batna et d’accéder ensuite à l’autoroute Est-ouest.

Lancé fin 2021, ce projet avait été confié à trois entreprises publiques qui ont pu surmonter, avec l’appui des autorités locales, les difficultés auxquelles elles ont été confrontées en raison notamment de la nécessité de déplacer des réseaux divers situés sur le tracé.

Dans le cadre du programme complémentaire de développement décidé par le président de la République, la wilaya de Khenchela a bénéficié de 9 projets inscrits à l’indicatif du secteur des travaux publics pour une enveloppe globale de 7,250 milliards de dinars.

Sept (7) parmi ces projets ont été mis en service, tandis que les taux d’avancement des deux projets restants oscillent entre 70 et 80 pour cent.

La réalisation de ces projets (dédoublement de routes nationales, réalisation de voies de contournement et d’ouvrages d’art, modernisation et réhabilitation de certains chemins de wilaya) a permis d’ouvrir de nouveaux horizons pour l’économie locale et de fluidifier la circulation automobile, outre l’élimination des nombreux « points noirs » qui parsemaient le réseau routier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer