A la uneEntreprises

Groupe Transtev : lancement d’un plan de relance et de développement

Le PDG du Groupe Transtev, Mokhtar Rezzoug, annonce ce dimanche le lancement d’un plan de relance et de développement visant à assurer l’équilibre structurel des filiales du groupe.

Auditionné par la commission des transports et des télécommunications de l’Assemblée populaire nationale (APN), M. Rezzoug a précisé que le Groupe Transtev entendait, à travers ce plan, renforcer ses filiales en vue de rentabiliser leurs activités à court terme.

Ce plan de relance prévoit, entre autres, l’examen et l’audit des comptes des filiales du groupe, notamment l’Entreprise de transport aérien par câbles (Etac), la Société d’exploitation des tramways d’Algérie (Setram) et la Société d’exploitation des gares routières d’Algérie (Sogral).

Le plan prévoit également le lancement d’une étude, en collaboration avec des bureaux d’études spécialisés, pour la restructuration de l’activité de transport par bus et la réorganisation des activités de services aux voyageurs de Sogral.

Dans ce cadre, un programme d’intervention en transport sera lancé, en collaboration avec le Bureau d’études du groupe, à travers la réalisation d’études d’adaptation des « bus à haut niveau de service » (BHNS) au niveau de certaines lignes du tramway à Annaba et Oran d’ici 2025.

Il sera en outre question de la réorganisation de certaines gares routières pour l’amélioration de l’offre de transport et de l’élaboration d’un plan de transport dans les régions du sud, notamment dans les dix nouvelles wilayas, pour une couverture plus large.

Sur les motifs de ce plan, M. Rezzoug a affirmé que les filiales du groupe activant notamment dans le transport par bus, connaissent une situation financière « difficile », en dépit des efforts fournis pour augmenter leurs recettes.

La situation financière des filiales du groupe montre la continuité de l’endettement pour les sociétés de transport par bus, d’autant plus que leurs dettes se sont élevées fin 2020, à quelque 7,284 milliards de DA.

Le PDG de Transtev a également affirmé que la pandémie de la Covid-19 a eu un grand impact sur le recul des recettes globales du groupe, précisant qu’elles se sont élevées, en 2020, à quelque 14,252 Mds de DA.

Par ailleurs, M. Rezzoug a relevé la création d’une entreprise économique spécialisée dans le transport universitaire en novembre 2021, précisant qu’elle se trouve actuellement en cours de parachèvement des procédures administratives, en vue de lancer son activité et qui englobera d’autres domaines hormis le transport des étudiants.

M. Rezzoug a mis l’accent dans l’exposé qu’il a présenté devant les membres de la Commission,  » sur la nécessité d’organiser le marché ,en vue d’assurer une compétitivité loyale et gagnante pour toutes les entreprises du transport ».

A rappeler que le groupe Transtev a été fondé en 201 ,en remplacement de la société de gestion des participations de l’Etat Fidber.

Le groupe des sociétés de transport terrestre comprend: l’Enterprise du métro d’Alger (EMA), l’entreprise de l’exploitation du tramway (Setram), l’entreprise du transport par câbles (Etac), l’entreprise de gestion des gares routières d’Algérie Sogral, ainsi que cinq sociétés de transport des voyageurs par bus.

Le nombre des travailleurs du groupe s’élève à 8424 employés, dont 1234 travailleurs dans le domaine de transport par bus.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer