A la uneEntreprises

GITRAMA ambitionne de réduire les délais de réalisation des projets ferroviaires

Le Groupe d’infrastructures de travaux maritimes GITRAMA compte contribuer à la réduction des délais de réalisation du programme de développement et de modernisation du réseau ferroviaire, annonce le Directeur général de l’entreprise, Mahdi Kadèche.

Le groupe spécialisé dans les travaux maritimes « s’est doté récemment d’une société de fabrication de charpentes métalliques et profils reconstitués soudés (PRS), qui devrait grandement contribuer aux projets ferroviaires dans le cadre du riche programme auquel nous ambitionnons de participer », a déclaré à l’agence publique APS Mahdi Kadèche, mettant en avant la grande expertise du groupe dans les projets ferroviaires.

« Notre ambition est que les ouvrages d’art soient réalisés en acier pour réduire les délais de réalisation, puisque les ouvrages sont réalisés à l’usine dans des délais très courts puis montés sur le chantier », a-t-il dit, expliquant que la réalisation des ouvrages d’art en acier réduira « de trois fois » les délais de réalisation comparativement aux ouvrages en béton.

Il a souligné, par ailleurs, que cette société, reprise après sa liquidation judiciaire, s’ajoute à d’autres sociétés du Groupe spécialisées dans les travaux d’ouvrages d’arts, routiers et aéroportuaires.

Le programme de développement et de modernisation du réseau ferroviaire, lancé ces dernières années, a permis d’atteindre un réseau de 4.722 km, qui devrait passer à 6.500 km à la réception du programme en cours et à 15.000 km à l’horizon 2030.

Ces dernières années, le groupe GITRAMA a réalisé des projets dans des pays africains, notamment des projets de travaux maritimes en Libye et en Mauritanie, dira Mahdi Kadèche, évoquant la possibilité d’accéder à de nouveaux marchés en Afrique, en partenariat avec des sociétés turques.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer