A la uneEnergie

Gaz: L’Algérie honorera ses engagements contractuels avec ses partenaires européens

Le ministre de l’Energie et des mines, Mohamed Arkab a affirmé, ce lundi, que l’Algérie honorera ses engagements contractuels relatifs à l’approvisionnement de ses partenaires européens en gaz naturel.

« Les approvisionnements en gaz algérien acheminés vers l’Europe se font conformément aux engagements contractuels qui seront honorés dans les délais impartis », a déclaré Arkab au Forum de la Radio nationale, ajoutant que » l’Algérie est connue sur les marchés internationaux pour le respect de ses engagements et comme étant un partenaire sûr ».

L’Algérie approvisionne l’Espagne par 08 mds M3, un volume qui sera revu à la hausse après l’expansion du gazoduc « Medgaz » pour arriver à 10,6 mds M3 en décembre prochain, a précisé le ministre de l’Energie.

Concernant le projet de gazoduc Nigéria-Europe passant par l’Algérie, M. Arkab a fait savoir que les préparatifs à ce projet d’envergure sont à « un stade très avancé », relevant, dans ce sens, que ce nouveau gazoduc transportera le gaz nigérian à travers le Niger et l’Algérie vers l’Europe. Il a rappelé également les entretiens qu’il avait tenus avec ses homologues de ces deux Etats sur ce projet.

Un groupe de travail a été mis en place, constitué de cadres du ministère de l’Energie, d’experts du groupe Sonatrach et de l’Agence « ALNAFT », de l’Autorité de régulation des hydrocarbures (ARH), outre des cadres du Niger et du Nigeria en vue de poser les premiers jalons pour la concrétisation de ce projet.

Pour ce qui est des mines, le ministre a fait état de la révision en cours de la loi sur les mines amendée en 2014 pour attirer les investissements dans ce domaine et définir des produits à grande valeur ajoutée, outre l’élargissement des études et recherches dans le domaine minier.

D’après Arkab il s’agira également de la restructuration et de l’organisation du groupe Manadjim El Djazaïr (MANAL) à l’image du groupe Sonatrach dans le domaine des hydrocarbures.

Le programme du secteur prévoit, pour la première fois depuis les années 70, 26 projets miniers au niveau de 32 wilayas, a fait savoir le ministre, mettant en avant notamment trois projets structurants de valeur ajoutée, en l’occurrence : le gisement de minerai de fer de Ghara-Djebilet ainsi que les gisements de phosphate à Tébessa et de Zinc à Bejaïa.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer