A la uneActualité

Eaux: 70% des ressources seraient destinées à l’exploitation agricole

Le ministre des Ressources en eau et de la Sécurité hydrique, Karim Hasni, a affirmé mardi que 70% des ressources en eau mobilisées dans le pays, sont destinées à l’exploitation agricole.

Selon un communiqué du ministère des Ressources en eau et de la Sécurité hydrique, le ministre a révélé lors d’une rencontre nationale sur l’investissement dans le domaine de l’agriculture, que son secteur mobilise près de 11,2 milliards de m3/ par an, précisant que 7,3 milliards de m3 sont consacrés à l’agriculture, soit plus de 70% et 3,6 milliards de m3 par an pour l’eau potable.

Le ministre a mis en avant « le rôle important et central de son secteur dans la promotion de l’agriculture et des activités y afférent, soulignant son souci d’accompagner et de soutenir le secteur de l’agriculture, en vue de réaliser l’autosuffisance concernant tous les produits agricoles, notamment les produits stratégiques ».

Karim Hasni a rappelé, en outre, que cette démarche représentait « l’un des axes les plus importants sur lesquels repose le Plan d’action du Gouvernement, en vue de la mise en œuvre du programme du président de la République et qui a été adopté récemment par le Parlement avec ses deux chambres ».

Le ministre a, par ailleurs, affirmé dans son intervention l’adoption par le secteur des Ressources en eau d’une stratégie  » ambitieuse », pour remédier au déficit hydrique et mettre en place une solution  » durable » qui permet de faire face au phénomène des changements climatiques, à savoir le dessalement de l’eau de mer en vue d’alimenter la population en eau potable.

A ce titre, il a souligné que cette stratégie concernera plus de 28 millions de citoyen à travers 16 wilayas à court-terme et plus de 35 millions de citoyen à travers 19 wilayas à moyen-terme.

Toujours selon le ministre, cette stratégie vise à « œuvrer à satisfaire tous les besoins en eau potable pour les populations des villes côtières et des villes situées à 150 km de la côte, en vue d’alléger la pression sur les ressources hydriques de surface et souterraines ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer