A la uneEntreprises

Alviar : près de 390 tonnes de viandes rouges seront commercialisées durant le Ramadhan

Près de 390 tonnes de viandes rouges seront commercialisées par le groupe public Alviar durant le mois de ramadhan à des prix « raisonnables », a indiqué à l’APS le directeur commercial du groupe, Saad Mossaad.

« A l’occasion du mois sacré, l’Algérienne des viandes rouges (Alviar) a installé 44 points de vente à l’échelle national, et prévu la commercialisation de 390 tonnes dont 140 tonnes de viande ovine et 250 tonnes de viande bovine », a précisé M. Mossaad.

Les produits d’Alviar sont cédés à des prix « étudiés » qui ne dépasseraient pas les 1.300 dinars pour la viande ovine et 1.200 dinars pour la viande bovine.

Le prix du foie d’agneau est fixé à 2.800 dinars, le foie de veau à 2.200 dinars, le coeur d’agneau à 2.000 dinars, celui de veau à 1.500 dinars, la viande hachée bovine 1.350 dinars, la douche veau à 950 dinars, le steak de veau à 1.500 dinars, le filet à 1.800 dinars, le faux filet à 1.500 dinars, le jarret de veau à 1.500 dinars, la basse côte de veau à 1.200 dinars, l’entrecôte de veau à 1.200 dinars, et le merguez à 700 dinars.

Concernant l’origine de ces produits, le groupe public « a opté cette année pour la viande bovine locale du Sud algérien, de bêtes saines et de bonnes conformations, la viande ovine est issue également de la production locale (races locales à forte valeur génétique) », souligne-t-il.

M. Mossaad a relevé que l’élevage et l’engraissement du bétail pour la production des viandes se fait au niveau des fermes pilotes du groupe ainsi qu’au niveau de certaines fermes privées.

Il a relevé, dans ce cadre, qu’Alviar avait tracé un programme spécial au niveau de son centre d’engraissement de Ain El Bell (commune de la wilaya de Djelfa), pour assurer l’approvisionnement de ses points de vente durant le ramadhan.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer