A la uneActualité

Abdelmadjid Tebboune : « la tension sur certains produits alimentaires liée à un aspect comportemental des citoyens »

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a affirmé que la tension sur certains produits de première nécessité était plutôt liée à un aspect « comportemental » de la part des citoyens, relevant que ce n’est pas un problème d’approvisionnement ou de production.

S’exprimant lors d’une entrevue périodique avec les représentants de la presse nationale, diffusé mardi soir par la Télévision nationale, et répondant à une question sur les résultats de la commission parlementaire sur la pénurie de certains produits alimentaires de première nécessité, le Président Tebboune a fait savoir que « les résultats de cette commission sont en train d’être étudiés », estimant que ces pénuries et la tension sur certains produits « c’est en général comportemental ».

« Ce n’est pas un problème d’approvisionnement ou de production, mais c’est des comportements que l’on souhaite ne pas voir se reproduire », a soutenu le président de la République, faisant observer que ces pénuries interviennent « de manière régulière » et visent à « toucher à la stabilité du pays et à la cohésion sociale ».

Le programme d’approvisionnement du pays s’établit proportionnellement au nombre d’habitants, a ajouté le chef de l’Etat, soulignant, à titre d’exemple, que l’Algérie est parvenue à produire deux fois et demi plus que les besoins du marché en matière d’huile, et malgré cela, du jour au lendemain, on se retrouve sans huile.

En ce sens, il a indiqué que des fois il y a pénurie de sucre, tantôt des pénuries d’huile, alors que dans certaines pays très développés, les spéculateurs risquent carrément la peine capitale dans la mesure où leurs comportements nuisent aux équilibres économiques.

A ce propos, il a fait savoir que les spéculateurs « sont entre les mains des services de sécurité et c’est à la justice de trancher, en application du Code pénal ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer