A la uneFinance

Souscription de près de 80% des actions mises en vente par la banque CPA

Près de 70 % de ces actions ont été souscrites par des personnes physiques

Le président de la Commission d’organisation et de surveillance des opérations de la Bourse (COSOB), Youcef Bouzenada a fait état mercredi de la souscription de près de 80% des actions mises en vente par le Crédit populaire d’Algérie (CPA) et ce, dans le cadre de l’introduction de cette banque en Bourse, dont la première phase s’est achevée le 14 mars dernier.

Invité de la radio nationale (Chaine 1), Bouzenada a fait savoir que la première phase de la mise en vente des actions du CPA avait permis la souscription de près de 80 % des actions proposées, soit 112 mds da, ce qui reflète « la grande affluence ayant dépassé les attentes ».

Selon le même responsable, près de 70 % de ces actions ont été souscrites par des personnes physiques, ce qui est « très encourageant », ajoutant que la commission vise à élargir les opérations de souscription au grand public.

« Des investisseurs issus de 58 wilayas ont participé à l’opération de souscription aux actions de la banque, ce qui témoigne de l’émergence d’une culture d’investissement en bourse », a-t-il expliqué, soulignant que « plus de 42.000 personnes ont souscrit en peu de temps ».

En revanche, 30% des actions concernées ont été souscrites par des sociétés telles que les compagnies d’assurance, selon Bouzenada.

La banque CPA avait lancé le 30 janvier dernier une opération d’ouverture de son capital, après avoir obtenu l’approbation de la COSOB. Elle avait mis en vente 22 millions d’actions ordinaires lors de la première phase, au prix de 2300 da par action.

Deux opérations ultérieures étaient prévues jusqu’à la souscription de 60 millions d’actions, soit à hauteur de 30 % du capital du CPA.

Les délais de l’opération de la première phase ont été prolongés de 15 jours, après que leur clôture était prévue le 28 février, en raison du grand nombre d’investisseurs désirant souscrire aux actions du CPA.

Compte tenu de la forte demande de souscription aux actions du CPA durant la première phase, il a été décidé d’annuler les deuxième et troisième phases de l’opération de souscription, selon le même responsable, qui a précisé que les 20% restants du total des actions proposées, soit 138 milliards de DA, « seront vendus directement sur le marché secondaire ».

L’introduction officielle du CPA à la Bourse d’Alger devrait avoir lieu « la semaine prochaine ou avant la fin du mois de mars en cours », après l’obtention du feu vert de la COSOB.

La capitalisation boursière de la Bourse d’Alger est actuellement d’environ 500 millions usd, mais après l’introduction officielle en bourse du CPA, cette valeur passera à environ 1 milliard usd.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer