A la uneActualité

Sauvetage de marins étrangers par les Garde-côtes des Forces navales (MDN)

Les Garde-côtes du Commandement des Forces navales sont intervenus pour le sauvetage de marins étrangers, suite à la réception d’un signal de détresse dimanche, provenant d’un navire de dragage en mer battant pavillon espagnol, au large des côtes de Tipaza, a annoncé un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

« Dans le cadre des missions humanitaires, des unités des Garde-côtes du Commandement des Forces navales sont intervenues suite à la réception par le Centre national des opérations de surveillance et de sauvetage du Service national des Garde-côtes du Commandement des Forces navales d’un signal de détresse, dimanche 11 février 2024 à 07h30, provenant d’un navire de dragage en mer, portant le nom « NOVADRAGAMAR », battant pavillon espagnol et signalant être en danger à un mile nautique au Nord de la ville de Fouka dans la wilaya de Tipaza, à son bord deux (2) marins de nationalité portugaise et un (1) autre de nationalité dominicaine », précise le communiqué du MDN.

« Immédiatement, et en coordination avec le Centre régional des opérations de surveillance et de sauvetage en mer à Alger en 1ère Région militaire, une opération de sauvetage et d’évacuation a été lancée, en engageant un hélicoptère AS-12 relevant de l’Escadron des hélicoptères de recherche et de sauvetage/1ère RM, ainsi qu’une équipe d’intervention côtière de Bouharoun relevant du Groupement territorial des Garde-côtes de Cherchell/1ère RM. A ce titre, ces unités ont procédé au sauvetage et à l’évacuation de l’équipage du navire vers l’hôpital public de Zeralda pour une prise en charge sanitaire », souligne le communiqué.

« Cette opération confirme la volonté constante et l’entière disponibilité des unités des Garde-côtes relevant du Commandement des Forces navales à intervenir en mer pour sauver des vies humaines en toutes circonstances », note la même source.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer