A la uneEntreprises

Mémorandum d’entente entre L’Algérienne « Tafadis » l’américain Reasol dans l’industrie sucrière

L’entreprise Tafadis spécialisée dans le raffinage du sucre en Algérie, filiale du groupe Madar, a signé un mémorandum d’entente avec l’entreprise américaine Reasol, visant à développer conjointement un projet intégré d’industrie sucrière, a indiqué ce jeudi le groupe public dans un communiqué.

Le document a été paraphé, mercredi soir à Alger, par les représentants des deux sociétés, en marge d’une rencontre entre le groupe Madar et une délégation d’affaires américaine qui effectue depuis le 21 janvier en cours une visite en Algérie, organisée par le Conseil d’affaires algéro-américain (USABC), pour explorer des opportunités d’investissement.

« Ce mémorandum jettera les bases d’un partenariat stratégique entre Tafadis et Reasol, firme texane réputée dans le domaine agroalimentaire », selon le communiqué de Madar.

L’objectif est de développer conjointement un projet intégré allant de la culture « à grande échelle » de la betterave sucrière jusqu’à sa transformation industrielle, afin de produire « un sucre blanc 100% algérien répondant aux meilleurs standards internationaux », explique la même source.

A travers ce partenariat « stratégique », Tafadis ambitionne de conquérir de nouveaux marchés à l’export et pénétrer notamment le marché américain, souligne-t-on.

Fondée par le groupe Madar en 2022 avec un capital initial de 10 milliards de dinars, Tafadis active dans le domaine du raffinage, de la production et de la commercialisation de sucre (blanc, roux et liquide).

La société, dotée d’une raffinerie « ultramoderne », affiche une capacité de production mixte de 2.000 tonnes par jour.

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer