A la uneEnergie

L’OPEP affiche ses prévisions pour la demande de pétrole en 2025

Dans ses premières prévisions pour l’année prochaine, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole a estimé la croissance de la demande de pétrole en 2025 à environ 1,85 million de barils par jour.

Tandis que l’offre de pétrole des pays non membres de l’OPEP devrait augmenter d’environ 1,27 million de barils par jour, pour atteindre un total de 71,67 millions, selon le rapport mensuel de l’organisation publié ce mercredi.

L’OPEP s’attend à ce que la demande totale de pétrole atteigne un niveau record de 106,21 millions de barils par jour en 2025, contre 104,36 millions de barils par jour en 2024.

L’Organisation a maintenu ses prévisions de croissance de la demande pétrolière en 2024 à 2,25 millions de barils par jour, inchangé par rapport aux estimations précédentes.

La majeure partie de la hausse de la demande mondiale de pétrole en 2024 devrait provenir des pays non membres de l’OCDE, à hauteur d’environ 1,99 million de barils par jour, pour atteindre une moyenne de 58,34 millions de barils par jour, avec en tête la Chine.

Du côté des pays de l’OCDE, la demande de pétrole devrait croître de 0,26 million de barils par jour au cours de l’année prochaine, pour atteindre une moyenne de 46,02 millions de barils par jour.

L’OPEP a réduit ses attentes de croissance de l’offre de pétrole extérieur à l’organisation en 2024, à un léger rythme, à 1,34 million de barils par jour, contre des estimations précédentes de 1,37 million.

Cela signifie que l’approvisionnement total en pétrole provenant de l’extérieur de l’OPEP atteindra 70,40 millions de barils par jour.

L’augmentation des approvisionnements mondiaux en liquides pétroliers devrait provenir des États-Unis, du Canada, de la Guyane, du Brésil, de la Norvège et du Kazakhstan, tandis que la production de l’Angola et du Mexique devrait diminuer.

M.H.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer